Créer un nouveau système économique

myliu main menu @fr

Fair.coop compte parmi ses objectifs prioritaires la construction d’un nouveau système économique à échelle mondiale fondé sur la coopération, l’éthique, la solidarité et la justice dans nos relations économiques.

Pour que ce grand objectif soit possible, il est nécessaire d’avoir une idée claire du chemin à parcourir. Cette stratégie doit être connue et approuvée par les membres de 2017.fair.coop. Cet article explique la stratégie que nous envisageons.

Faircoin est la cryptomonnaie que nous avons choisie pour soutenir financièrement notre système économique. En plus de présenter d’autres avantages que nous aborderons au fil des rubriques, cette cryptomonnaie a les bonnes caractéristiques pour être économisée avec un coût écologique moindre, les dépenses énergétiques dûes au minage n’étant pas nécessaires. Faircoin est d’ores et déjà créée et 50 millions d’unités ont été distribuées dès le début. A partir de cela, un petit pourcentage va croître grâce à l’épargne. (Lien faircoin)

Faircoin est une cryptomonnaie négociée sur les marchés de change comme l’est le Bitcoin, les cryptomonnaies, ainsi que toutes les monnaies des différents pays du monde.
https://es.wikipedia.org/wiki/Mercado_de_divisas

Les marchés de change qui échangent des cryptomonnaies entre elles et avec d’autres devises ont entraîné une expansion rapide de ces unités au cours de ces deux dernières années.

L’évolution des marchés des devises a toujours eu un impact sur le pouvoir d’achat des citoyens du monde, avec des conséquences graves telles que l’appauvrissement, le mauvais traitement de la « main-d’œuvre » et l’exploitation des ressources naturelles. Le déséquilibre des échanges commerciaux y est pour beaucoup mais les mouvements spéculatifs qui tendent à bénéficier aux riches sont eux aussi responsables de cette situation.

Conscients de cela, nous avons pour plan de rétablir une part aussi grande que possible de justice économique mondiale en recourant à quelque chose qui a souvent joué contre les pays du Sud : les lois du marché (offre – demande).

En bref, comme nous le disons dans la 2017.fair.coop,  il s’agit de pirater le marché des devises en y introduisant le virus de la coopération. 

Cette première phase consiste donc à promouvoir des actions de coopérations et la demande de faircoins sur le marché, tout en encourageant en même temps la réduction de la quantité de faircoins disponible à la vente.

Il ne s’agit pas d’« acheter pour acheter » – ce qui ne serait ni durable, ni cohérent – mais d’encourager à utiliser le faircoin et les multiples services qui facilitent son usage, comme un moyen d’épargne solidaire ; un outil utile à différentes initiatives d’autonomisation économique menées par des personnes actives pour le changement social.

Il est nécessaire pour comprendre notre plan, de se pencher sur les propriétés des pièces de monnaie.

Les pièces peuvent remplir différentes fonctions, dont les plus connues sont :

  • un moyen d’échange de biens et de services.
  • une réserve de valeur
  • une valeur de référence (système de prix)

A partir de ces fonctions, elles contribuent aussi à pourvoir à d’importants besoins dans l’économie. La fonction de réserve de valeur est, par exemple, une fonction-clé pour utiliser l’argent comme un capital.

Les économistes conçoivent généralement des systèmes économiques dans lesquels une seule monnaie remplit toutes les fonctions à la fois. Dans le cas des monnaies fiduciaires, le système bancaire formel est présenté comme le seul mécanisme qui puisse exercer la fonction de réserve de valeur au moyen de l’intérêt puisque les pièces perdent en valeur au fil du temps du fait de l’inflation. En parallèle à cela, les banques obligent à utiliser toujours plus leurs réseaux pour avoir accès à ces pièces afin de les utiliser pour l’échange de biens et de services.

Pour ce qui est des monnaies sociales et complémentaires, des projets existants ont réussi à différents degrés à assumer la fonction de moyen d’échanges. Mais leur valeur étant liée à celle d’une monnaie fiduciaire, elles ont subi la même inflation que les monnaies sur lesquelles elles étaient basées (à l’exception, des banques de temps).

Comme le Bitcoin est une cryptomonnaie, il faut suivre de près son évolution. Jusqu’à présent il a eu beaucoup de succès en tant que réserve de valeur sur le long terme, malgré des fluctuations à court et à moyen terme. Il est également de plus en plus utilisé comme moyen de change, mais, même avec cette réalité, certaines contradictions entre ces deux fonctions ont été amenuisées du fait que des entreprises acceptent de transformer directement les bitcoins en monnaie fiduciaire. Ce phénomène s’est converti en une pression significative à la vente de bitcoins sur le marché de l’argent.

Depuis 2017.fair.coop, nous prévoyons de construire un système économique autonome vis-à-vis du système actuel. Pour ce faire, nous avons réfléchi à des outils économiques libres pour générer de nouvelles dynamiques sociales. Nous construisons donc une batterie de monnaies et de ressources qui accomplissent des fonctions complémentaires les unes des autres plutôt que de prétendre qu’une monnaie unique puisse les remplir toutes à la fois.
Pour arriver à nos fins, nous parions sur ces monnaies :

Faircoin : Il assume dès à présent le rôle de réserve de valeur, avec pour objectif à long terme de servir de prix de référence.
Faircredit : Le système de crédit mutuel à échelle mondiale. Un moyen d’échange de biens et de services basé sur faircoin.

Nous parions aussi sur les ressources suivantes :

Fairfunds : Des fonds en faircoins destinés à être distribués vers divers types de projets. Le Fond du Sud économique sera dédié aux projets locaux d’autonomisation collective menés à différents niveaux, tandis que le Fond pour le bien commun et le Fond pour l’infrastructure technologique seront axés sur les projets mondiaux (ce qui peut aussi inclure des réseaux de projets locaux coordonnés au niveau mondial).

Fairsaving : Un moyen d’économiser en faircoin pour les membres novices sur le plan de la sécurité.

FairMarket : Marché virtuel de 2017.fair.coop. Les membres pourront utiliser soit le faircredit, soit le faircoin tandis que les autres utilisateurs ne pourront utiliser que le faircoin.

Fairbag : Une ressource de backup chiffrée pour favoriser l’épargne et la gestion du portefeuille des utilisateurs de niveau avancé qui veulent avoir une réserve face à une situation d’urgence.

Coopfunding : Une plate-forme permanente pour solliciter des dons dans toute les monnaies convertibles en faircoin, qui viennent alors grossir les Fairfonds (lien).

D’autres projets sont actuellement en débat et devraient voir le jour dans un proche avenir. Le tout servira à construire les éléments fondamentaux du système économique de la 2017.fair.coop.

Nous relevons le défi car ce système économique peut être fractal. C’est à dire que l’expérience de la plate-forme matrice, peut être déplacée et reproduite à diverses échelles régionales et locales dans le monde entier. Cela maintiendra d’autant l’inter-opérabilité à différents niveaux pour l’ensemble de l’écosystème de 2017.fair.coop.

Penchons-nous à présent sur les trois grandes phases que composent ce plan.
Phase 1 : Faire augmenter le prix de faircoin en priorisant l’épargne pour que le capital des Fairfunds grandisse (Septembre 2014 – Novembre 2014)

Le concept-clé pour comprendre le potentiel économique du projet à générer des ressources économiques est ce que l’on appelle en anglais « market cap ». On peut traduire cette expression par « la capitalisation boursière », c’est ni plus ni moins le prix qu’il faudrait payer s’il était possible de racheter toutes les unités à un moment T de leur cours de marché.

Nous avons donc acheté du faircoin à un prix réduit et en grandes quantités pour le redistribuer à des projets inscrits aux Fairfunds (lien) et nous l’avons réévalué en générant de la valeur réelle, et ce de façon coopérative au travers de la 2017.fair.coop.

Comme nous l’avons expliqué dans la rubrique sur les fonds, un des objectif principaux de cette phase est que des collectifs du Sud économique et des projets importants pour les biens communs reçoivent du capital en faircoin qui pourra être utile à leur développement, ainsi que des sources de connaissances libres et d’autres types de soutien présents dans le réseau social (lien).

Il s’agit donc de générer une dynamique exactement inverse à ce qui fait la puissance financière mondiale en dévaluant ses biens pour nous accaparer ses ressources.

Les initiatives à prioriser à ce stade sont les suivantes :
Fairsaving : Portefeuille numérique multisignatures de 2017.fair.coop sous condition d’une période minimum d’épargne de 6 mois.
Faircoop Wallet : Portefeuille p2p  multisignatures connecté.
Fairbag : Service de Faircoop Wallet qui permettra la confiance du backup chiffré, afin de récupérer son portefeuille en cas de situation d’urgence.
Fairfunds (lien) Au début, le plus important sera de communiquer pour que d’autres projets s’y ajoutent et continuer d’enrichir les divers fonds. Pour ce faire, il existe déjà sur Coopfunding (lien) une campagne de financement participatif pour les fairfunds, qui transformera toutes les monnaies en faircoins.

Coopfunding comprendra bientôt une option mixte : * 50 % donation,  50%  d’épargne dans Fairsaving

Phase 2 , l’activité économique : Des produits et des services qui bougent de partout. (Décembre 2014 – Décembre 2015)

Dans cette deuxième phase, la capitalisation boursière aura atteint un montant qui suscitera l’intérêt commercial des faircoins, tandis que la courbe de croissance de sa capitalisation boursière sera devenue plus modérée. La création d’activité économique entre les membres de 2017.fair.coop ainsi que dans le monde entier va prendre beaucoup d’importance.

Il est important de comprendre que la capacité d’achat des produits et services d’une communauté dépend de la capitalisation boursière de son ensemble et par conséquent, l’expansion du commerce dépend en grande partie du succès de la cryptomonnaie comme véhicule de la réserve de valeur.

Les initiatives prioritaires à ce stade sont les suivantes :
Fairfunds : (lien) Il sera le temps de distribuer les fonds, qu’ils deviennent un capital de faircoins disponibles pour soutenir la participation des projets à l’activité économique de la Fair.coop la première année. Ils pourront être utilisées librement à partir de la deuxième année.
Faircredit : (lien) Système mondial de crédit mutuel, basé sur le faircoin, la monnaie qui s’utilise autour de la production et de la consommation au sein de l’écosystème de la Fair.coop
FairMarket : (lien) Marché virtuel, qui acceptera le faircoin et le faircredit, permettant ainsi aux membres de la 2017.fair.coop d’ouvrir leur boutique grâce au soutien technologique de la plate-forme entière.

– D’autres projets restent à concrétiser, comme la mise en place d’un système bancaire autonome et l’amélioration de la prise en main d’outils de traitement du change ou encore la possibilité d’échanger d’autres devises avec le faircoin et le faircredit.

Phase 3 Un système économique équitable, consolidé dans le monde entier (Janvier 2016 – … …..)

Cette troisième phase, qui nous semble évidemment lointaine, devra être caractérisée par la consolidation de l’écosystème et son extension sur autant de niveaux que possible.
Il est important de noter que pour que cela arrive, il faudrait consolider la valeur du faircoin de sorte qu’elle puisse faire office de valeur de référence. Nous pourrons ainsi cesser de dépendre du prix généré par les monnaies fiduciaires. C’est certainement la priorité la plus difficile à établir.
Pour générer cette valeur de référence, il sera nécessaire d’engager de très larges dynamiques de coopération entre des acteurs très divers qui, à leur tour, construirons d’autres grandes dynamiques de collaboration afin de défendre la valeur du faircoin comme étant la valeur de référence de notre écosystème.

Pour ce qui est des autres objectifs de 2017.fair.coop,  il s’agira de multiplier petit à petit les dynamiques de coopération et de solidarité sur tous les sujets. On se servira des connaissances et des apprentissages partagés par les projets mis en œuvre depuis 2017.fair.coop et depuis les collectifs qui en feront partie.
A la fin, la graine de la coopération, du bien commun et de l’économie équitable se sera développée dans tous de coins possibles de la planète.

  1. Faire augmenter le prix de faircoin en priorisant l’épargne pour que le capital des Fairfunds grandisse
  2. l’activité économique : Des produits et des services qui bougent de partout
  3. Un système économique équitable, consolidé dans le monde entier

This post is also available in: Anglais Espagnol Catalan Chinois simplifié Allemand Grec moderne Italien Portugais